Les dangers des crèmes solaires

femme-beauté-miroir

Lorsque qu’arrive les beaux jours, on se voit déjà sirotant des cocktails au bord de la piscine, munie de sa serviette de plage et de son maillot de bain et le must have de l’été sa crème soleil (la touche tomate c’est moyen en soirée).

La chose que vous ne savez surement pas c’est que, oui les crème soleil protègent votre peau des mauvais rayons du soleil, pour éviter le vieillissement prématuré, mais elles ne sont pas toujours de bonnes compositions. 

femme-paysage-nature

Tout d’abord pour notre corps :

Les crèmes solaires peuvent contenir des produits chimiques et toxiques comme :

  • Les parabènes qui sont des conservateurs utilisés depuis toujours dans les produits cosmétiques qui permettent une date de péremption optimisée de plus de 30 mois et sont accusée d’interagir avec le système endocrinien qui rappelons-le est l’ensemble des organes et tissus qui libèrent des hormones de croissance, de développement dans le sang et coordonne le fonctionnement de l’organisme. 

  • Les silicones sont des ingrédients huileux qui facilite l’homogénéité de la formulation d’un produit. Ce sont des matières hyper imperméables et ne pénètre donc pas dans la peau, il reste en surface comme un vernis qu’on appliquerait. Ils aiment particulièrement nos cheveux, tellement qu’ils peuvent devenir résistant au produit lavant (comme un vernis). Pour ce qui est de la peau comme il n’y pénètre pas, il obstrue nos pors et notre peau a du mal à s’oxygéner.

  • Et bien d’autre …

mère-enfant-nature

En plus de ne pas être top pour le corps, les produits solaires contamines les océans. Par an, se sont 25 000 tonnes de crèmes qui se déverse dans les océans, et 4 000 dont absorbé par les massifs et les coraux. Sachant ce qu’on vient de voir auparavant sur les effets sur notre peau, je vous laisse imaginer les dégâts sur la vie marines des océans. La crème solaire tue un corail en 48h, les produits chimiques le font blanchir et le tue. 

Si on en croit l’étude de référence de l’impact des crème solaires sur l’environnement mené en 2008 par une équipe de chercheurs de la Faculté des Sciences de l’Université Polytechnique des Marches, en Italie, 10% des coraux mondiaux sont menacé par les filtres solaires et 25% des espèces marines dépendent des coraux. 

Alors après de telles informations vous aller me dire mais comment faire ? Ne plus mettre de crème solaire ? Ne plus partir en vacances au soleil ? 

Sachez qu’a l’heure où je vous parle il n’existe aucune crème solaire ayant un impact zéro pour l’environnement.

paysage-bateau-france

Alors quels sont les critères à privilégier ? 

  • La première chose à regarder quand on choisit sa crème solaire, c'est son filtre UV
    Une crème solaire est moins nocive pour l'environnement si elle contient des filtres UV minéraux : le dioxyde de titane et le dioxyde de zinc. 
    En effet, étant des minéraux, ils existent déjà à l'état naturel. C'est le cas du zinc ou du titane par exemple, qui, sous forme micronisée, ne sont pas toxiques, ni pour l'homme, ni pour la nature.

  • La deuxième chose à regarder est la biodégradabilité. Plus la crème solaire est composée de matières naturelles, plus elle est biodégradable. 
    Et plus elle est biodégradable, moins elle pollue l'environnement. 

  • La dernière chose à surveiller ce sont les packagings. Le tube de crème en lui-même compte aussi ! On mise sur des marques qui utilisent à minima des matières recyclables, et mieux encore, des matériaux bio. 

sens-ethique-logo-DV

Que faut-il éviter à tout prix lorsque l’on achète sa crème solaire :

  • Il faut éviter les crèmes solaires comprenant de l’oxybenzone et de l’octocrylène car ce sont deux filtres chimiques qui sont responsable du blanchissement des coraux et forment une huile à la surface de l’eau qui empêche les rayons UV d’aller jusqu’au espèce marine.

  • UFC Que choisir valorise le label Nordic Swan qui certifie que la formule ne présente aucune écotoxicité pour les organismes marins et ceux d’eau douce.

  • Regarder si votre crème solaire bénéficie du logo « ocean respect » qui n’est pas un label mais montre l’engagement de la marque pour la biodiversité marine.

  • Si on a un crème solaire avec filtre chimique, il faut adapter sa façon de mettre de la crème solaire. Par exemple s’appliquer de la crème solaire 30 minutes avant d’aller se baigner, c’est le temps qu’il faut aux filtres chimiques pour pénétrer dans la peau.

  • Préférez des alternatives tel que les T-Shirt anti-UV, un chapeau, peut également être une solution.   

Chez Sens Éthique nous avons sélectionné pour vous des marques qui respecte ces critères afin que nous puissions être protéger et également protéger les océans. 

img-2752
img-2751

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,